Contactez-nous

Aérodrome de Roanne 

42155 Saint Léger sur Roanne

Plan d'accès                   

Abonnez-vous à notre Newsletter

A combien de kms êtes vous du Meeting ?

Nos Partenaires

meeting Roanne 2018-les sponsors-armée de l'air.jpg
meeting Roanne 2018-les sponsors-roanne-tout-simplement.jpg
meeting Roanne 2018-les sponsors-marine-nationale
meeting Roanne 2018-les sponsors-armée de terre
meeting Roanne 2018-les sponsors-La Loire le département.jpg
meeting Roanne 2018-les sponsors-ville de roanne.jpg
meeting Roanne 2018-les sponsors-région auvergne rhone alpes.jpg
meeting Roanne 2018-les sponsors-roanne-agglomération
meeting Roanne 2018-les sponsors-FOSA
meeting Roanne 2018-les sponsors-Grant Thornton

Spectacle réalisé avec le concours de l’association

Airshow-logo-quadri-72dpi.jpg

Contact

Billetterie en Ligne

  • Entrée Espace VIP

  • Entrée Espace Privilège

Presse

Blog

 

Les Participants
 
Semaine pré-meeting
Meeting

RYAN PT 22 "Recruit"

En 1934, Claude Ryan fonde la Ryan Aeronautical Company qui développa un avion biplace d'entraînement nommé Ryan S-T et destiné au marché civil.
 

En 1939, l'USAAC (US Army Air Corps) commande un exemplaire de la version d'entraînement S-T-A de cet avion entre-temps devenu populaire. Cette commande initiale fut suivie d'un achat de quinze machines de test YPT-16 en 1939, puis d'un autre achat de vingt exemplaires désignés PT-20 en 1940.
 

Le Ryan PT-22 (PT pour Primary Trainer) se présente sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever monomoteur. De construction mixte en métal et bois entoilé comme le ST originel, il dispose d’un cockpit biplace en tandem à l’air libre. Le train d’atterrissage est composé de tubes d’acier fixés aux haubans de voilure, et doté de deux roues légères. Dans cette configuration, il effectua son premier vol fin décembre 1941.
 

D’allure fragile, le Recruit ne disposait pas de la capacité à opérer à partir de terrains sommairement préparés. En outre, comme la plupart des avions d’entrainement primaire, le PT-22 n’emportait aucun armement.

Une première commande fut passée pour 23 exemplaires, suivit une semaine plus tard d’une seconde bien plus conséquente pour 1000 appareils.

Les PT-22 furent utilisé prioritairement pour l’orientation des jeunes pilotes fraîchement sélectionnés par l’USAAF. En effet, c’est à partir de l’utilisation de cet avion que les jeunes recrues étaient envoyés pour apprendre à voler sur les différents types d’aéronefs en service dans l’US Army Air Force : chasseurs, bombardiers, hydravions de reconnaissance, avion de transport, avions d’entrainement, avions de liaison, et tant d’autres.

Le dernier type commandé en grand nombre à partir de 1941 fut le PT-22 Recruit qui recevait un moteur en étoile Kinner R-540 de 160 ch et un train d'atterrissage modifié. Au total plus de 1 250 exemplaires de cette série d'avions d'entraînement premier niveau (ST16, ST20, ST21, ST22) furent produits jusqu'en 1942, et certains ainsi que des Ryan S-T-A furent exportés aux Indes néerlandaises, au Guatemala, au Honduras et au Mexique.

Le Ryan PT22

Le Ryan PT22 est un avion d'entraînement militaire biplace. 

Vitesse maximale : 201 km/h

Masse : 593 kg

Longueur : 6,83 m

Envergure : 9,17 m

Vitesse de croisière : 160 km/h

Coût unitaire : 10 000–10 000 USD (1941)

Type de moteur : Kinner R-5

C’est aux commandes d’un avion de ce type que le 5 mars 2015, l'acteur Harrison Ford aux commandes de son PT-22, est obligé de procéder à un atterrissage forcé sur un terrain de golf de Los Angeles, à la suite d'une avarie.